Controle de gestion sociale : tout ce qu’il faut savoir dans le domaine

Sommaire

Nos Meilleurs Articles

La création d’un poste de contrôleur de gestion sociale est devenue courante depuis quelques années. Pour certaines entreprises, le poste est rattaché aux ressources humaines tandis que pour d’autres, il est intégré au service financier. Voici tout ce qu’il faut savoir sur cette fonction assez récente mais qui fait déjà beaucoup parler d’elle.

Contrôle de gestion sociale, la définition

Cette fonction créée il y a quelques années a plusieurs objectifs notamment le suivi, l’évaluation ou encore l’ajustement de la politique de gestion adoptée par le département des ressources humaines d’une entreprise. Le but ultime étant l’amélioration des activités grâce notamment à la révision de la politique salariale au bénéfice des employés mais sans que cela ne nuit à l’organisation financière de l’entreprise. Ainsi, le changement apporté devrait être efficace et bénéfique aussi bien pour l’entreprise que pour les employés.

Le contrôleur de gestion sociale s’occupe de déceler une possibilité d’augmentation des besoins des ressources humaines. Pour ce faire, il analyse différentes données et ne passe pas à côté d’une opportunité d’améliorer les ressources humaines sans pour autant porter atteinte à l’équilibre budgétaire de l’entreprise. Pour éviter le déséquilibre, le contrôleur de gestion sociale se base sur des indicateurs précis et les prennent en considération dans les décisions qu’il prend.

Une fonction qui vise l’amélioration des conditions salariales des employés

Afin que les employés soient fidélisés et pour qu’ils prennent goût au travail et deviennent plus productifs, la révision de leurs conditions salariales et sociales s’impose. Bon nombre d’entreprises sont conscientes de la situation raison pour laquelle elles engagent un contrôleur de gestion pour s’occuper de trouver les moyens d’améliorer la partie ressources humaines. Les attributions de ce professionnel consistent alors à analyser différents paramètres notamment la finance de l’entreprise, les chiffres d’affaires ou encore le coût des charges. Après l’obtention de données consistantes, le professionnel s’occupe de prendre les décisions adéquates au niveau des ressources humaines. Bien entendu, sa décision doit être approuvée par la direction pour être validée. En général, la validation est rapide car le contrôleur de gestion s’occupe de tout exposer aux dirigeants de l’entreprise son constat avant de prendre une décision. Ce n’est sûrement pas ce professionnel qui mettrait en danger la finance de l’entreprise.

Quelles attributions pour le contrôleur de gestion sociale ?

La direction des ressources humaines et le chef des services financiers sont d’accord sur le fait que le contrôleur de gestion sociale a pour première mission la maîtrise des salaires des employés et l’anticipation des problèmes pouvant survenir de leur côté. Par ailleurs, c’est ce professionnel qui se charge de mesurer la performance des activités de l’entreprise en tenant compte de la partie ressources humaines.

L’intervention de ce professionnel permet de rendre plus cohérente les situations financières de l’entreprise par rapport à la stratégie RH adoptée. Il fournit à cet effet des données, des graphiques des tableaux et bien d’autres documents afin d’appuyer ses arguments généralement bien structurés.

Le contrôleur de gestion sociale collabore avec le DRH de l’entreprise afin d’optimiser les stratégies de gestion de personnel.